Chalifoux Jean-Jacques

Jean-Jacques Chalifoux est un anthropologue canadien
 
Professeur à l’Université Laval (Québec, Canada), il a enseigné de nombreux cours comme Introduction à l’anthropologie, Orient-Occident, Anthropologie industrielle, et Évolution, culture et hérédité, examinant l’impact de la culture sur l’évolution biologique. À l’occasion de multiples terrains, ses recherches ont, entre autres, porté sur le Venezuela, la Guyane, le Maroc, l’Inde et le Nigéria. Parmi ses objets de recherche figurent la biologie humaine, les frontières ethniques et les migrations, la parenté et la polyandrie, les rituels, la couvade, les syncrétismes et les médiations religieuses, les stéréotypes et les images, la créolisation et le bricolage, les réfugiés, l’acculturation, la dérision des pouvoirs, la possession et le chamanisme, les antagonismes sexuels et la féminité, et le cosmopolitisme.
 
Jean-Jacques Chalifoux a publié de nombreux articles dans des revues scientifiques. Il a beaucoup travaillé avec Jean-Claude Muller et Bernard Arcand. Il conçoit l’anthropologie comme une discipline ludique et rigoureuse à la fois, susceptible d’offrir un regard original sur les humains en rapport avec leurs environnements, défendant une approche anthropobiologique. À ses yeux, la culture n’est jamais une chose fixe, elle est une réalité dynamique et polémique. Attentif à ce qui se passe dans sa propre société, il a également fait un grand travail de vulgarisation afin de rendre la discipline accessible au plus grand nombre. À la retraite, Jean-Jacques Chalifoux est aujourd’hui un amateur-ethnographe de jeux vidéos.

À la revue Anthropologie et Sociétés, il a publié un numéro spécial avec B. Saladin d’Anglure intitulé Médiations chamaniques : sexe et genre (vol. 22,2, 1998)
 
Découvrez la trajectoire de Jean-Jacques Chalifoux en 11 livres.