Publié en 2012 en inuktitut et en anglais par le Nunavut Arctic College, coédité avec Jarich Oosten, ce livre prénte le récit de vie de Felix Kupaq, un aîné originaire de Naujaat, connu pour ses expériences de mort imminente, pour sa piété religieuse au sein de l’Eglise catholique et ses liens à Tirisikuluk, une figure clé du catholicisme inuit du Kivalliq. Kupak relate sa vie, son savoir et ses expériences dans la toundra. Son témoignage montre l’intérêt de préserver les savoirs inuit et il a été traduit par Gloria Putumiraqtuq.