Publié en 2003 par le Nunavut Arctic College, ce livre présente des lettres écrites par des Inuit à des missionnaires anglicans au tout début du XXe siècle. Le corpus comprend plusieurs dizaines de lettres transcrites et traduites par Maaki Kakkik ainsi qu’une collection de dessins inédits réalisés à la même époque par de jeunes Inuit à la mission de Blacklead Island, fondée par le révérend E. J. Peck en 1894 et lui- même surnommé Uqammaq, « celui qui parle bien ». Une introduction rédigée avec Jarich Oosten décrit ces premières années de la christianisation de la Terre de Baffin.